BERLIN SAMPLER

BERLIN Sampler - Bandeau

Voici la liste des références des différentes citations et allusions, par chapitre.

E-musik :

Schönberg :

Hugo Ball sur le cabaret Dada : Hugo Ball Die flucht aus der Zeit, Lucerne 1946, p101.
L'atonalité comme « Jalon du progrès musical » est tirée de l'ouvrage de Esteban Buch.

Dada :

Citation de Erwin Piscator : The Proletarian Theatre: Its Fundamental Principles and its Tasks.
Depuis homepages.tesco.net/~theatre/tezzaland/webstuff/piscator.html
Wolpe et le Concept of simultaneities : voir Lecture on dada dans la bibliographie générale.
Les Battle Piece de Wolpe sont disponibles chez Squido

Bauhaus :

Les citations du November Gruppe viennent de l'ouvrage de Thomas Phleps, Stefan Wolpe - Eine Einführung, ainsi que de l'article de Rainer Peters et Harry Vogt : Die Berliner Novembergruppe und ihre Musiker au sein du livre Stefan Wolpe, Von Berlin nach New York. Tous deux cités dans la bibliographie générale.
Wolpe sur les cours de Klee : tiré de Lecture on Dada, déjà cité.

Krenek :

La citation de Krenek sur Jonny est tirée de Auf den spuren zu Johnnys Erfolg, Eva Dietrich, in: Musik-Konzepte, Volume 39/40 (1984), p122.
Celle de Gould aussi, à la page 14.
La citation sur la "nouvelle relation entre l'art et la vie" vient de l'article de Laure Schnapper, La musique dégénérée sous l'Allemagne nazie, cité dans la bibliographie générale.

Kurt Weill :

La citation sur l'Opéra de quatr' sous  comme la fin de la musique est tirée de Wolfgang Löffler, Die zwanziger Jahren, eine endzeit der Musik ?, in Musik der zwanziger Jahre, p 317.
Celle sur la musique chantée par des acteurs vient du Kurt Weil de Jürgen Schebera, p 59.
Celles sur la voix de Lotte Lenya viennent du livre de Viktor Rotthaler cité dans la section U-musik, p 10.
Enfin le débat sur la Gebräuchsmusik et la substance artistique est tiré de deux articles de Weill : L'alchimie de la musique, Revue Stage, New York, novembre 1936 (cité par Forum Opéra) et l'article de Kurt Weil dans le Berliner Tageblatt du 31 octobre 1929, Gebrauchsmusik und ihre grenzen (La musique utile et ses frontières).
Sur la fin de Kurt Gerron et l'utilisation de l'Opéra de 4 sous par les nazis à Theresenstadt, les citations sont tirées du chapitre Cabaret in concentration camps de Berlin Cabaret par Peter Jelavich cité dans la section U-musik.

Edmund Meisel :

Les citations de Meisel viennent de la monographie du Deutsche Museum, Der Stummfilmmusiker Edmund Meisel déjà citée.
Sur Goebbels et le "Potemkine allemand", voir David Welch, Propaganda and the German cinema, 1933-1945, I.B.Tauris, 2001, pp 12 et 13.

Ruttmann :

La citation du magazine Pour Vous sur Walter Ruttman est tirée de l'article Wochenende de Walter Ruttmann dans la revue Objectif Cinema :
www.objectif-cinema.com/spip.php?article3644

Eisler :

La citation sur la nouvelle objectivité est tirée de la revue Das Argument 1-4, depuis l'article Eisler und die neue Sachlichkeit.
Sur le fait que "rien de valable ne soit venu" et sur la musique moderne comme barbarie en devenir : Musik und Politik, déjà cité, Antifaschismus, note 7.
Biermann sur Eisler : Wolf Biermann: Interview with James Miller
www.pwf.cz/en/authors-archive/wolf-biermann/1807.html
Sur l'intensité des Choeurs, voir Das Argument 1-4, déjà cité, note 70.
Sur la chanson du chômeur voir le livre Fritz Hennenberg, p24.

Hindemith :

Sur Mathis der Mahler et ses déboires avec la censure je me suis appuyé notamment sur :

La référence au discours de Goebbels sur la musique atonale :
Reichminister Dr. Goebbels: Aus der Kulturkammerrede vom 6. Dezember 1934. Die Musik, 27, n°4 (January 1935): pp 246-47, in Paul Hindemith: a guide to research, Routledge, 2005 note 214.
Le discours de Hitler est tiré de The Third Reich's Chancellor Adolf Hitler On September 5, 1934 At The Conference For Cultural Affairs During The Nuremberg Rally (Discours de Hitler sur les problèmes culturels à l'Appolo Theater pendant les journées du parti nazi à Nüremberg en septembre 34). On peut le trouver sur la compilation quadruple  CD Entartete Musik die Dokumentation chez Pool Dokum.
L'invective de Werner Egk à Strauss, « Vous monsieur, datez d'hier » est tirée de la thèse de Alex Jockwer, Unterhaltungsmusik im dritten Reich citée dans le chapitre U-Musik.

U-Musik :

Waldoff :

La citation de l'arrêt du tribunal, vient du Strafsenat des Kammergerichts, 22/09/1904. Elle est tirée du Berlin Cabaret de Peter Jelavich.
La mention de Adèle comme première Chanson allemande est tirée du Berlin Musenkinder de Helga Bemmann
L'extrait du Wiener Zeitung peut se trouver . La citation de Tucholsky (que j'ai mélangée aux paroles de Hermann heeßt er) est tirée du Berlin Musenkinder Memoiren de Helga Bemmann

Tucholsky :

La citation où il décrit son enterrement est tirée de Berlin Cabaret de Peter Jelavich. Celle sur la révolution dans la musique est mentionnée dans l'ouvrage (non scientifique) de citations sur la musique de Ernst Tange, Zitatenschatz für Musik- und Theaterfreunde. Kunst ist schön, macht aber viel Arbeit, Eichborn, 1998.

Hollaender :

La citation de Chaplin est tirée du Spötterdämmerung de Volker Kühn.
Sur le Berliner Tempo, voir Berlin Cabaret de Jelavich, p 148.
L'article du Weltbühne est cité dans le Berlin Musenkinder de Helga Bemmann, p 156, la citation du Berliner Tageblatt aussi, p 150.

L'Ange Bleu :

Les citations de Rügner viennent de l'ouvrage Filmmusik in Deutschland zwischen 1924 und 1934 de Rügner cité dans la bibliographie générale.
Les articles de presses sont tirés du site Web consacré à Dietrich.
La citation de Kracauer sur le rideau de théâtre est tirée de Filmmusik in Deutschland zwischen 1924 un 1934.

Spoliansky et Nelson :

La chanson Pleite Pleite (fauchés, fauchés) est de Victor Corzilius et Hans Pflanzer.
Celle de Ernst Bloch : Ernst Bloch : übergang: Berlin, Funktionen im Hohlraum, in: Erbschaft dieser Zeit (1935), Gesamtausgabe tome .4, Suhrkamp 1977, pp.212-229.
Les citations de Kracauer sur la revue sont tirées de L'ornement de la masse (pp 287 et s), avec l'aimable autorisation des éditions La découverte.
Celle de Reznicek : Glanzrevuen der zwanziger Jahre, p 187.
La référence au fait qu'un disque sur trois était un tango à la fin des années 20 : Dietmar Link, Diskographie des deutschen Tangos der 30er und 40er Jahre, 1992 (Mémoire de fin d'étude en tapuscrit à la bilbliothèque de musique de Berlin).

1933 :

La citation de Julia Marcus est tirée de Danser pieds nus, de Isabelle Launay et Christophe Wavelet, in Vacarme 04/05, automne 1997 :
http://www.vacarme.org/article1157.html
Le combat de Fink avec la censure est raconté dans Retour à Berlin de Jean-Michel Palmier pp 42-43.
La citation finale vient de l'article de Wikipedia à son sujet, elle est sourcée ainsi : in Programm, Kritik der reinen Unvernunft, aufgenommen in der Stuttgarter Mausefalle 1947 und in: Zwischendurch. Ernste Versuche mit dem Heiteren. Fischer TBV. München. Frankfurt 1977. Pp.79 et s.

Swing Heil ! :

L'exergue de Goebbels est citée dans le Populär musik im faschistischen Deutschland de Peter Wicke (traduction personnelle à mes risques et périls).
La citation de Goebbels qui demande de laisser les expérimentation aux laboratoires est reprise du film Goebbels Experiment. C'est donc une citation de son journal que je n'ai cependant pas vérifiée.
Les chiffres sur la radio et l'U-musik viennent de Populär musik… de Peter Wicke, le terme Kriegwichtig aussi.
« Le libéralisme décadent et véreux » est une citation du journal de Goebbels de novembre 1933 reprise via le site La république des lettres
http://www.republique-des-lettres.fr/229-joseph-goebbels.php
La citation de Kurt Widmann vient du récit de la fin de la guerre de Walter Krempowski Mein Kriegsende :
http://www.wdr.de/tv/wdr-dok/archiv/2005/mke_10.phtml
L'extrait du livret de l'exposition Entartete Musik a été récupéré dans le Musicien sous le troisième Reich de Audrey Roncigli.
Citation de Melos : Melos, 1930, p.363
Le jazz comme moyen de combat de la judéité, voir Axel Jockwer, Unterhaltungsmusik im Dritten Reich
Furtwängler sur le Jazz Neues Wiener Journal, 1 nov 38, depuis Heinrich Himmler und die Liebe zum Swing, p.10.
Sur la presse qui se plaint de la présence du Jazz dans l'Allemagne nazie, voir le dossier Jazz im Nationalsozialismus de la revue Jazz Zeitung : http://www.jazzzeitung.de/jazz/2005/05/dossier.shtml

Lambeth Walk :

On trouve le film sur You Tube :
http://www.youtube.com/watch?v=XHtEKSg-ycQ&feature=related
L'article du New York Times cité :
Nazis Hold Lambeth Walk is 'Animalistic Hopping', New York Times, January 8, 1939 page 26.

Swing Jugend :

La citation de Stückenschmidt vient de Heinrich Himmler und die Liebe zum Swing, p 10, celle sur la Paques 1941 aussi, p 127, celle de Himmler, même ouvrage p.184.
Celle de Krempowski sur la répression est tirée d'un reportage de la chaîne télé WDR :
http://www.wdr.de/tv/wdr-dok/archiv/2005/mke_10.phtml

Berlin Weh Weh :

L'extrait en exergue du New York Times de mai 45 vient de Le ciel partagé de la revue Autrement, p 97.
Les citations de Brecht sont tirés du Berlin de Cyril Buffet, p 357.

Klingende Luftbrücke :

Le Coca Cola au Ülenspiegel :
PDF sur le site d'hôtel Ellington
Les faits sur la vie de Valeska Gert sont tirés de Je suis une sorcière de Philippe Ivernel, Complexe, 2004

Dietrich :

La citation de Bacharach vient d'une interview pour le journal La Presse, Une audience avec le Maître Burt Bacharach  ( 2 octobre 2008) disponible sur le site de cyberpress

Halbstarker :

Voir http://www.bpb.de/popup/popup_druckversion.html?guid=NE9WVJ&page=1

Du surf à Berlin Est :

Je me suis surtout basé sur le très bon reportage de la chaîne MDR « Der leipziger Beat-Aufstand » (http://www.mdr.de/kultur/2222809.html) ainsi que sur le reportage All you need is Beat, des archives du Bürger Bewegung (mouvement citoyen) de l'Allemagne de l'Est (http://www.archiv-buergerbewegung.de/Texte/Beatdemo.htm).
Raoul Vaneigem, Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations, Gallimard, Paris, 1967.

Classements des schlagers :

http://answers.google.com/answers/threadview?id=164162
Voir aussi : Peter Wicke, Populär Musik, PDF du Deutschesmusikinformationszentrum.

A-Musik :

Folk Music :

Sur le premier festival folk allemand :
http://www.goethe.de/kue/mus/thm/vkm/en2146145.htm

Wolf Biermann :

Les infos et citations sont tirées de son site Web : www.wolf-biermann.de ainsi que de la pochette arrière du vinyl de Chaussée Strasse 131.
Wolfgang Müller des Tödliche Doris sur Biermann :
http://www.martin-schmitz-verlag.de/Wolfgang_Mueller/Texts.html
Sur la brigade érotique : Die Welt, 22 mars, 2006 cité dans : http://www.signandsight.com/features/682.html

Zentral Quartet :

Le crocodile rose de l'Elbe, voir :
http://www.citizenjazz.com/article3461471.html
et le Text Archiv du label Intakt :
http://www.intaktrec.ch/noglik142-a.htm

Peter Brötzmann :

http://www.furious.com/perfect/peterbrotzmann.html

Polit Rock :
La citation de Gudrun Esslin le jour de la mort de Ohnesorg est tirée du site Web http://www.baader-meinhof.com/
La citation sur le Ku'damm comme espace public allemand : Klaus Hartung in Berlin, le ciel partagé, Autrement déjà cité.

Tune in turn on drop out :

Citations de Thimothy Leary :
Tune in, turn on, drop out, Ronin, p 5 et s.
The politics of Extacy, Ronin, 1998, p 141
Citation de Mani Neumeier de Guru Guru :
http://www.aural-innovations.com/issues/issue19/guruguru.html
Brinkmann et les rituels sociaux du futur :
Rolf Dieter Brinkmann, Der film in worten in Acid : Neue amerikanische Szene, März,  1969, p 381

Macht Kaputt... :

Sur la chanson Macht Kaputt écoutée en boucle au SPK voir Magrit Schiller, une infirmière qui a travaillé au SPK en 1972 : "la chanson passait tout le temps dans les salles du SPK et était reprise en coeur par tous".
http://www.indiepedia.de/index.php/Macht_kaputt_was_euch_kaputt_macht
La suggestion de faire le lien entre le SPK et cette chanson vient de Kristel Le Pollotec, spécialiste de Berlin et grande connaisseuse de la RAF (courrier personnel).
La citation de Baumann sur le militant qui "chie" sur la chair du juge vient de Passage à l'acte, p. 94
Benny Härlin sur les Hausbesetzung : Berlin, le ciel partagé, p. 208

Schnitzler :

Le concert de 1000 cassettes :
http://www.thing.de/delektro/artikel/eng/schnitzler/cs-genken-cass90.html
La citation de Schnitlzer sur Eruption vient d'une interview par David Elliott pour le magazine Eurock, 1980, reproduit sur thing.de :  http://www.thing.de/delektro/www-eng/csx-80.html
Les ruines comme muses, citation tiré du Berlin, le ciel Partagé, p 187

Bowie :

L'initiation par Romy Haag de Bowie à l'ambiant : Christopher Stanford, Loving the Alien, p 158

Punk :

170 squatts à Berlin début 80. C'est une remarque de Wofgang Müller :
http://www.martin-schmitz-verlag.de/Wolfgang_Mueller/Texts.html
Les nombreuses citations de punks viennent toutes du livre extraordinaire de Jürgen Teipel, Verschwende deine Jugend, cité.
Sur la certitude de l'Apocalypse nucléaire, voir Alex Hacke dans Nur was nicht ist ist möglich, p 16.

Soundtrack zum Untergang :

Référence de la mise à l'index de 2007 :
Indiziert gemäß Veröffentlichung im BAnz. Nr. 94 vom 22.05.1982 und erneuert im BAnz. Nr. 80 vom 27.04.2007

Punk à Berlin Est :

La référence au punk allemand de l'Est Speichel est encore de Wolfgang Müller
http://www.martin-schmitz-verlag.de/Wolfgang_Mueller/Texts.html
Sur Sasha Anderson et la Stasi, voir
http://www.focus.de/kultur/medien/mentalitaet-die-doppelspieler_aid_207770.html

Punk et avant-garde :

La référence sur le mépris de Neubauten pour les Ärtze est tirée d'un article du magazine Zitty du 21.05.2008, disponible en ligne : http://www.zitty.de/magazin/9341/
Sur le punk allemand en général voir :
http://rateyourmusic.com/list/GeneralError/german_punk_bands__1975_1982_/

Eisengrau :

De très nombreuses informations sont tirées du livre Verschwende deine Jugend et de Nur was nicht ist ist möglich mais aussi du copieux article consacré à Gudrun Gut dans Wire, numéro 290, avril 2008, pp34 et suivantes. Voir aussi l'article du Guardian, Last night a mix tape saved my life, du 26 septembre 2003 http://www.guardian.co.uk/music/2003/sep/26/2
Le Blog Brobeutel a aussi été utile. http://brotbeutel.blogspot.com/

Peter Bützmann :

La citation de Peter Bützmann est tirée de Verschwende deine Jugend, p. 209
Le manifeste de la Komische Musik est disponible online :
http://www.friederbutzmann.de/komumani.pdf

Geniale Dilletanten :

Voir l'article de Biba Kopf, Wire n°269, juillet 2006

Kollaps :

Le texte Konsequenz est tiré de Blixa Bargeld, Stimme frisst Feuer. Merve, 1988 cité par http://neubautenkunst.co.uk/_Grundstuck.aspx
L'expression "Ethos de la douleur" vient de Le Velvet Underground, une douleur parfaite, un article de Mark Greif sur le Velvet Underground traduit par la revue la Revue internationale des livres et des idées, n°3, janvier-février 2008.
La fascination/répulsion pour la ville-cicatrice est tirée d'un entretien de Bargeld au Zeit que je n'ai pu retrouver.

Nick Cave et Birthday Party :

Thistle in my soul : tiré de Hör Mit Schmerzen (Listen with Pain), cité en bibliographie générale.
Nick Cave qui achète de l'héroïne à la Rauch Haus : voir le live de Ian Johnston, Bad Seed, p 210

Collapsing New People :

Sur la destruction manquée de l'ICA voir l'interview de Hacke :
How to destroy the ICA with drills, Guardian, 16/02/07
http://www.guardian.co.uk/music/2007/feb/16/popandrock1

Halber Mensch :

La citation du NME vient de Let's hear it for the Untergang Show, Chris Bohn
New Musical Express, 5 février 1983
L'idée du dionysiaque comme remède vient de Yannis Constantidinès. Voir
http://www.irema.net/spip.php?action=dw2_out&id=2575
La citation de Nietzsche vient de Dithyrambes pour Dionysos, « Entre oiseaux de proie ».

Decoder :

Voir l'nterview de Klaus Maeck pour Vogue, 1984, citée par http://www.greylodge.org/gpc/?p=434
La citation de Biba Kopf sur le premier mai est tirée de Nur was nicht ist ist möglich, p 180

Techno :

L'exergue est tirée de  Sur la musique populaire de Theodor Adorno et Georg Simpson,1941, repris depuis l'anglais dans la compilation Essays on Music, University of California Press, 2002 .
Les références à Adorno qui émaillent ensuite toute la partie sur la techno sont détournées/samplées depuis :
- Theodor Adorno, Philosophie de la nouvelle musique, Gallimard 1979
- Theodor Adorno, Théorie esthétique, Klincksieck, 2004

Techno City:

Electric Mojo : on peut l'apercevoir dans le film de Jacquelien Caux, Detroit : The Cycle of The Mental Machine
La citation de Atkins sur les machines de Ford est très répandue mais je n'en connais pas la source.
L'idée de l'industrie américaine du disque qui joue le grunge contre la techno vient se Simon Reynolds, Generation Ecstasy.

Technozid :

Source de la citation de Ellen Alien : www.bpitchcontrol.de/artist/1/27

Berlin-Detroit :

Le manifeste de Underground Resistance est disponible sur leur site Web
www.undergroundresistance.com
L'allusion à la censure de Reynolds est tirée de son Blog
simonreynoldsfavesunfaves.blogspot.com/

Love Parade :

Les chiffres sont de Wikipedia, corroborés par le site www.loveparade.de.
Les citations du Financial Times, de Sloterdijk et de Buchsteiner viennent de ces deux articles :
http://www.zeit.de/1998/52/Immer_nach_Hause_?page=all
http://www.zeit.de/1997/30/Dialektik_der_Unterhaltung?page=all

Alec Empire :

La techno comme prog rock, voir Simon Reynolds, Generation Extacy, déjà cité, p 367.
La décision de censure de The Future of War :
Entscheidung Nr. 6191 (V) vom 5.3.2002 bekannt gemacht im Bundesanzeiger Nr. 61 vom 28.3.2002

Superstructure et créolisme :

La citation de Mike ink est tirée du magazine Wire, Neue Deutsche Wellen, mai 97 :
http://www.thewire.co.uk/articles/1041/?pageno=5

Alva Noto :

Je tire mes citations de la revue MONO.KULTUR #01, September 2005 et de Fact magazine.